Smartview-devops-pratique-développement-logicielle-collaboration-équipe

DevOps : Pourquoi lancer une telle démarche au sein de mon entreprise ?

Pourquoi ? La question mérite probablement d’être posée en tout 1er lieu, avant de se demander comment mettre en place DevOps et avec quels outils…

Comme le dit Simon SINEK dans une conférence TED qui l’a fait passer à la postérité, « Comment les grands leaders inspire l’action », l’étape la plus importante dans l’adoption d’un nouveau produit, d’un nouveau service ou d’une nouvelle organisation est de lui trouver un sens, une motivation profonde, un lien avec le bien commun et le métier de l’entreprise, en un mot de définir pourquoi il faut changer le status quo, et pour quel profit ou amélioration espéré(e).

Ensuite, une fois le décor posé, on pourra se soucier du comment (la bonne méthode et avec qui) et du quoi (ce que l’on va faire concrètement) pour accéder in fine à la promesse définie par le pourquoi.

Cette quête de sens est particulière importante dans un processus comme DevOps.

Pour différentes raisons, rien ou presque ne prédispose l’entreprise à changer le status quo dans les relations entre Dev et Ops a priori. Ces relations et les silos (le plus souvent) se sont construites au fil du temps entre les deux entités, et le système finit bonant malant par fonctionner (même mal donc : lenteur du processus de bout en bout, qualité logicielle non satisfaisante, amélioration du processus à la marge). En outre, DevOps, réduit au Comment et au Quoi est un terrain de jeu parfait pour engager de nouvelles querelles de clocher entre les partisans de telle ou telle organisation agile, tel ou tel outil d’intégration continue ou de test automatisé. Bref de s’éloigner encore les uns des autres en parlant de se rapprocher…

Il faut une menace de grande ampleur pour justifier un changement véritable et profond, et cette menace, c’est tout simplement la mort de l’entreprise.

Face à la complexité et la violence des marchés (ubérisation, time-to-market, concurrence exacerbée, low-cost & offshorisation des services, voire l’IA), l’entreprise « digitalisée » n’a pas d’autre choix que de faire vite et bien, ou de disparaître dans l’océan rouge.

DevOps n’est donc pas une simple optimisation du cycle de développement des produits numériques avec les outils « tendance » du moment, mais bien une transformation profonde des modes de travail entre Dev et Ops justifiée par la compétitivité et la survie de l’entreprise. Cet enjeu fondamental, ce pourquoi existentiel, s’il est bien expliqué par l’instigateur du projet est de nature à fédérer les collaborateurs engagés dans cette transformation et à accroître les chances de réussir le pari de DevOps.

About the author: Christophe Monnier

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.