La gazette du cloud #2 : les nouveautés du Cloud d’Atlassian

L’objectif de cette chronique est de présenter rapidement et simplement les dernières nouveautés des produits Cloud Atlassian livrées sur les dernières semaines. Pour une vision exhaustive de la feuille de route des produits Cloud, c’est ici.

Nous nous concentrerons dans cette gazette sur les fonctionnalités qui ont eu un impact sur le quotidien de nos clients. Ceux-ci sont utilisateurs des solutions Atlassian Access, Jira Work Management et Jira Service Management.

La gazette du cloud-jira-confluence-atlassian

Atlassian Access 

La première nouveauté d’Atlassian Cloud concerne Atlassian Access. Il permet d’intégrer les outils Cloud d’Atlassian à un LDAP d’entreprise. La spécificité de cette application est qu’elle n’est pas reliée à un site Atlassian mais à un domaine.

Prenons un exemple. Smartview utilise Atlassian Access pour son site smartview.atlassian.net. Un utilisateur n’a pas de licence sur smartview.atlassian.net, mais dispose d’une licence sur un autre site en .atlassian.net. Il consommera alors une licence Atlassian Access Smartview. Idem s’il utilise Trello pour suivre ses tâches personnelles avec son email Smartview.

Ce mode de fonctionnement a souvent freiné l’adoption d’Atlassian Access chez nos clients. Ils découvraient parfois que pour un Jira de 50 utilisateurs, plus de 300 utilisateurs supplémentaires utilisaient Trello. Ou bien ils se connectaient sur des site Atlassian de partenaires ou de fournisseurs.

Heureusement, Il est désormais possible d’appliquer plusieurs politiques d’authentification sur un même domaines. Cela permet de mieux maîtriser ses Licence Atlassian Access (et de sécuriser les tests de mise en place de SSO ou de user provisioning).

Jira Core devient Jira Work Management

Le changement de nom de Jira Core qui devient Jira Work Management est la deuxième nouveauté d’Atlassian Cloud. Il s’enrichit également de nombreuses fonctionnalités pour les équipes métiers :

  • Nouvelles vues « Calendrier » et « Liste » ;
  • Gestion des validations via Automation ;
  • Plus de 25 modèles de projets adaptés aux différentes fonctions de votre organisation. Il y a bien sûr toujours la possibilité de les adapter à vos processus et organisation ;
  • Nouveaux rapports spécifiques, notamment sur la charge de travail de l’équipe.

De nouvelles fonctionnalités Jira :

La recherche JQL est désormais accessible directement dans le menu « Tickets » des projets ! Vous n’avez donc plus besoin de passer par le menu « Filtres » et la recherche avancée.

Concernant l’administration des projets, il existe désormais un nouvelle page « Fonctionnalités ». Il est désormais possible de piloter sur un menu centralisé les différentes fonctionnalités Jira du projet. Cela inclut par exemple les Boards, Composants, Releases, les intégration Confluence mais aussi les fonctionnalités Devops.

Jira Service Management 

Recherche intelligente de demandes similaires :

À partir de la demande en cours de visualisation, Jira Service Management  vous propose désormais une liste de demandes similaires en fonctions du contenu des champs « Résumé » et « Description« . L’objectif est de retrouver facilement une solution équivalente et d’identifier plus rapidement les incidents récurrents.

RQ : Cette fonctionnalité fait actuellement partie du « Feature lab ». Son fonctionnement va donc sans aucun doute évoluer et s’améliorer dans les prochains mois.

Amélioration de la gestion des files d’attentes :

Les agents d’un projet Jira Service Management peuvent désormais choisir leurs files d’attentes et les mettre en favoris. Nous avions déjà cela avec les filtres de recherche. Les files d’attentes favorites apparaissent ainsi en haut de liste.

À l’inverse, les administrateurs du projet peuvent « pousser » les files concernant les demandes les moins prioritaires. Celles-ci se retrouvent dans la section « Autre » des files d’attentes du projet.

La correction que nous attendons tous :

Vous utilisez Jira Service Management Cloud ? Vous gérez plusieurs types de demandes sur votre projet (par exemple, des demandes de services et des incidents) ?

Alors vous avez sans doute noté que si le type de demande était modifié sans mise à jour manuelle du champ « type de requête », celui-ci passait « à blanc ». Les champs description et autre champs renseignés par le demandeur se retrouvaient masqués du portail (car ils sont eux-même dépendants du type de requête de la demande).

Si vous êtes administrateur, vous avez sans doute cherché une parade via des Automations, des écrans de transitions associé à des valideurs, des configurations de champs… avant de très certainement finir, dépité, par vous abonner à des filtres de recherche de type « issuetype = Incident and request type  is empty« , et de faire des rattrapage manuels de données.

La correction de cette anomalie était indiqué « in progress ». Malheureusement, la livraison vient d’être reportée, « with no timeline to solve this problem yet ».

Encore un peu de courage à tous les administrateurs projets Jira Service Management !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.